Bienvenue : Visiteur anonyme
Se connecter  |  Créer un compte
line decor

randonnée gps en Seine et Marne

Agrandir la carte >>>>>   

Sélection de circuits de randonnée à proximité

seine-et-marne : le TOP50 des circuits Gps les plus téléchargés

seine-et-marne : tous les circuits de randonnée du département


 Trouver un hébergement pour randonneur dans le 77




 

Randonnée pédestre avec trace gps en seine-et-marne.
Utiliser votre gps de randonnée en seine-et-marne

Dist. à plat :8.2Km - Déniv:147 M - Durée:02:13 Hrs
[0] 

 PETITE PROMENADE EN FORET DE FONTAINEBLEAULE PUISELET - NEMOURS ROCHER GREAU
 Mémoriser ce circuit

Départ randonnée : Ce rendre à Nemours par la D607.
Arrivée à la gare de Saint Pierre les Nemours prendre à droite Direction Larchant - Saint Pierre les Nemours D 16.
A 2,4 kilomètres nous trouvons une petite route sur la gauche avec la pancarte le Puiselet que nous prenons.
Nous nous garons à l’entrée du village au carrefour avec une route sur la droite et le GR 13 (juste avant la cote).

Première constatation : Le GR à été modifié et la carte à cette date, attend toujours sa mise à jour.
(Même sur géoportail de l’IGN) la carte n'est plus à jour.
L’on trouve toujours du balisage dans le haut du Puiselet alors que le GR passe maintenant par le bas.
Passons par l'ancien itinéraire.

Il n’est pas nécessaire de suivre le chemin ce dirigeant vers la station de pompage vous serez obligé de grimper le talus.
Prenons donc la route nous conduisant au village.
A froid, une bonne grimpette cela met en jambe.

Nous sommes dans la rue des Ormes, traversons le village.
(Dans une maison nous trouvons un beau congloméra de roche sableuse formant des rognons ou roses des sables, je n’ai pas bien vu.

A la fourche nous quittons la rue principale pour prendre sur la gauche L’impasse de la Carabine (en 2015 sur un poteau la survivance du GR) et nous arrivons rapidement dans les champs.
Nous coupons un bois et débouchons dans un champ.

Je me souviens qu’en 2013 lorsque j’ai fais le GR 13 pour réaliser la Boucle : Fontainebleau-Montargis-Sens-Montereau-Fontainebleau, j’avais trouvé bizarre que le GR traverse un champ cultivé en plein milieu de la parcelle.
Je m’étais dit l’agriculteur n’a pas voulu relever le socle de la charrue et le chemin qui faisait le tour du champ à disparu.

Les randonneurs on tranchés dans le vif en plein milieu des blés pour rejoindre le chemin de l'autre coté.
Depuis 2013 rien n’a changé on piétine toujours son champ.
Sauf qu'aujourd'hui le GR ne passe plus par la.

L'agriculteur n'a pas pensé laisser aux piétons une bande d'un mètre en périphérie afin de relier les deux chemins en attendant que la carte soit mis à jour....

Poursuivons pendant que nous le pouvons, demain nous y trouverons peut être un grillage.
Après la moisson ou, si ce sont des betteraves, traverser le champ, ce n'est pas trop grave.
Mais du blé couché ne se relève pas.
Faisons le tour par la lisière du bois et retrouvons le chemin de l'autre coté, la descente n'est pas facile et nous côtoyons nos premiers rochers.

En bas nous retrouvons le GR que nous prenons à droite.
Ce sera également notre chemin de retour, (par le nouveau tracé.)

Poursuivons donc par la droite.
Nous débouchons dans une plaine à l’orée d’un champ.
Le GR tourne brusquement à droite.
Laissons le chemin se poursuivre dans la plaine, et continuons le GR qui ne grimpe pas tout de suite dans les rochers.
Puis faisons comme on veut :
1) Soit on continue le GR.C ’est le parcours le plus simple.
2) Soit on prend sur la droite un sentier de varappeur qui nous fait monter et serpenter dans les rochers.

Pour suivre ce dernier, il vaut mieux, avoir un GPS, ou savoir lire une carte, et avoir le sens de l’orientation.
Ce petit bout d’itinéraire, très difficile à suivre nous emmène entre les rochers à flanc de colline par les traces des varappeurs.
La trace n’étant pas toujours bien marqué au sol.
Mais les rochers sont jolis.

Nous retrouvons le GR à mie pente au palier de deux escaliers en rondin de bois.
Nous poursuivons le GR par la droite.
Sur le plateau nous trouvons un ancien parcours de santé, vestige des années 1980.
Puis nous avons un sentier sur la gauche, nous donnant accès à un beau point de vue sur Saint Pierre les Nemours et sa petite église.

En second plan Nemours et ses immeubles du Mont Saint Martin, puis une colline qui me semble être la montagne du Trin vers Villecerf.

[Cette montagne qui n’est qu’une ‘dune de sable stampienne’ est très éloigné de la foret de Fontainebleau mais nous y rencontrons les mêmes caractéristiques.
C'est-à-dire des rochers ou du moins ce qui en reste.
La roche du saut du diable est encore plus emblématique.
Deux roches de grès imposantes situé dans les champs à l’écart de la dune]

Sur sa gauche les immeubles de Surville à Montereau.
Nous passons une mare sur notre droite, et débouchons dans une sorte de clairière, certainement provoqué par la ligne à haute tension situé au dessus puis nous entrons à nouveau dans le bois.

Nous arrivons à l’intersection du GR.
Si l’on va à gauche vers les maisons on se dirige vers la gare.
Si l’on prend à droite nous poursuivons le GR 13 vers Poligny.
Prenons ce dernier itinéraire.
Nous sommes au rocher Gréau.

J'ai trouvé quelques explications sur le nom, dans l'éclaireur du Gâtinais de juillet 2015.
Si l'on recherche l'article complet dans le journal on y trouve une polémique : ce qui m’intéressait dans le texte c'est l'histoire ou la légende du lieu.
Pas la polémique.
Le parc des "Gréau" est ouvert aux public depuis le XIXème siècle.
Domaine privé appartenant à Julien Gréau, riche propriétaire possédant des champs et une distillerie.
Le parc fut pavé, (d’où peut être la route pavée que nous allons emprunté et que j'ai attribué à tort aux carriers.) les propriétaires ayant une forte corpulence ne pouvant pas marcher longtemps dans les bois s'y promenaient en calèche.
Il rend le parc accessible aux publics.
Après la mort du propriétaire, les fils reprennent le domaine et le dernier fait faillite.
Une association Nemourienne rachète le domaine avec l'aide des Dupont de Nemours.
Le bois est classé en 1930.
Mais le nom de Gréau vient il du nom de la famille Gréau ou de la jonction de Grès et Eau ? C'est à dire issu de la mer stampienne qui a donné naissance au sable dit de Fontainebleau.
Peut être que le nom proviens des légendes Celtes ou les gréaux sont des créatures aquatique comme les dragons et autres animaux mythologiques.
Les rochers portent des noms comme "La Tortue" "Maison de la sorcière" mais encore on trouve sur un site d'escalade "Le dragon" "Le tigre" "Les Chaos" "Le Frisson" "Mégalithe" "Polypnée" et plein d'autre.]

Quittons le GR qui tourne à gauche pour prendre sur notre droite le chemin balisé en jaune, nous contournons la colline puis à une intersection formant Té avec le notre, nous prenons la branche de gauche (balisage jaune également) ne pas suivre la flèche à droite.

Nous grimpons et trouvons peut être une maison de carrier, (mais c'est peut être la maison de la sorcière....)

La cote est pavées de bonne intensions...Non ce n’est pas une ancienne voie romaine mais simplement une voie pavée qui permettait me semble t’il de transporter plus facilement les charrettes de pavés.
(Il semblerait que ma première impression ne soit pas la bonne. Nous ne sommes pas à Fontainebleau et ce terrain était Privé. Cette route servait au propriétaire pour se promener en voiture dans son domaine.)

Le domaine étant privé, y a t'il eu des carriers?
Attention la haut on a de beaux rochers, dans une zone sableuse.
Le GR tourne brusquement à droite.
Nous regardons les rochers et l’on manque facilement ce virage.
Nous redescendons et arrivons dans une clairière avec un rocher au milieu ou nous trouvons bancs et poubelles.
Nous sommes à Saint pierre les Nemours.
Nous quittons le GR pour prendre sur la gauche le chemin et le balisage jaune passant au pied de la colline.
Nous côtoyons la mairie de Saint Pierre qui dispose d’un très beau parc, (L'ancienne maison des Gréau fut détruite et celle ci construite par Maurice Paillard nouveau propriétaire du lieu.
Celui-ci ayant pris à son compte les dettes de la famille Gréau.) Continuons notre chemin.
Sur la gauche de très beaux rochers, cachés par la végétation.

Nous retrouvons les marques du GR et du sentier jaune.
Nous quitterons le balisage jaune et le GR lors de la rencontre d’un chemin sur la droite.
Ce passage n’est pas facile à expliquer.
longeant la route goudronnée du rocher Gréau nous rencontrons des petits sentiers.
Je pense que même si l’on se trompe nous arrivons dans la rue du rocher Gréau.
Petit passage en ville pour éviter de revenir par le même chemin.
Nous prenons à droite cette rue jusqu’au rond point.

Nous y découvrons une presse des usines Renault, souvenir de l'industrialisation de la ville.
Il y avait même un centre de vacances pour les employés, transformé par la suite en centre de formation.
Nous prenons sur la gauche le chemin de la Messe, puis la rue des Pyrénées sur la droite, et la rue du Puiselet sur la gauche.
On fait un petit tour dans cette zone pavillonnaire.
Est-ce obligatoire ? Oui et non.
Oui pour l’histoire de la ville, non : c’est juste pour éviter de revenir par le même chemin.

Une peu d'histoire :

http://www.saintpierrelesnemours.fr/fr/information/74699/histoire 

Si vous avez suivi ce tracé nous arrivons au carrefour de tout à l’heure avec l’ancien tracé du GR.
Nous prenons le chemin de droite nouveau GR .
Beaucoup moins sportif puisque tout plat.
En bout notre parking.

Bonne randonnée

Merci pelerin77 pour cette trace gps

Carte topographique de cette randonnée

Circuit gps de marche publié le : 22-02-2019
29
HGK

Evaluer cette randonnée

Note:  4.0 / 5 (1 vote)

  [0] 

Si vous n'avez pas de Gps nous vous conseillons le GPS Garmin Etrex 20 pour faire ce circuit

 
 

Circuit précédent >>>