Bienvenue : Visiteur anonyme
Se connecter  |  Créer un compte

randonnée gps dans le Loiret

Agrandir la carte >>>>>   

Circuits de randonnée à proximité du point rouge

loiret : le TOP50 des circuits Gps les plus téléchargés

loiret : tous les circuits de randonnée du département

Randonnée pédestre avec trace gps en loiret.
Utiliser votre gps de randonnée en loiret

Dist. à plat:21.7Km Durée estimée :05:30 Hrs
[0] 

VILLEMURLIN - LES ECHELLES BLEUES

Départ randonnée : Parking près de l’église de Villemurlin (Loiret 45)

Aujourd’hui 17 Mai 2017, avec une météo plus que favorable,
 j’ai découvert cette merveilleuse région aux portes de la Sologne.

Je me suis aperçu qu'après cette balade, j'avais emprunté quelques chemins privés, veuillez noter ces modifications
Avec toutes mes excuses
Christian


Un descriptif sur le très joli village de Villemurlin et ses maisons en briques rouges et sa légende des échelles bleues : Les façades s’ornent d’échelles bleues pour satisfaire à une histoire locale ancienne, qui rappelle que les nombreux charrons de l’époque fabriquaient des voitures à chevaux et à bœufs.
Ces attelages étaient peints en bleu, car cette couleur a la particularité d’éloigner les insectes.
Les charrons fabriquaient aussi les échelles pour accéder aux greniers.
Et "on dit" que les charrons n’avaient qu’un seul pot de peinture, et que c’est pour cela que les échelles étaient peintes, aussi en bleu.
POURSUIVONS CETTE LÉGENDE par la pratique des "conscrits" qui, à la vieille de partir à l’armée, faisaient des farces, décrochaient les échelles et les empilaient sur la Place de l’Église, pour revenir les rechercher le lendemain, en prenant soin de récupérer une échelle plus belle et plus neuve que celle qui avait été déposée.

Démarrons notre balade en s’attardant sur l’église Saint Pierre (voici son histoire) : Située au cœur du Village et même au
cœur de la France .
Elle a 24 mètres de long et 5 mètres de large et peut contenir environ 200 personnes.
Il se murmure que l’église actuelle n’était que la chapelle attenante à une église plus imposante.
C’est sans doute une explication « solognote » pour expliquer la modestie de l’édifice.

En 1154, elle est rattachée à l’évêché d’ORLEANS, mais à la suite d’un différend avec l’évêque, elle est confiée au chapitre de JARGEAU.
En 1508, elle est incendiée par les Huguenots, mais grâce au concours des Seigneurs des Maires, elle ne conserve pas de traces de cet épisode.
En 1562, elle voit passer les armées du Duc de Guise, et celles de l’Amiral de Coligny, mais elle est épargnée.
En 1650, le curé de Villemurlin à maille à partir avec François Maximilien de Béthune à propos du paiement des dîmes des Novales (Impôt sur les nouvelles terres qui devait aller au Curé et non au Seigneur) En 1767, le curé accepte de procéder aux obsèques d’un vagabond décédé dans la grange de Chasseloup, considérant la présence d’un chapelet et d’images pieuses, éléments suffisants à prouver son catholicisme.

La même année, il baptise un enfant trouvé sous le porche et lui trouve un parrain et une marraine.
En 1769, la communion est donnée à 350 paroissiens.
En 1789, c’est sous le porche que se réunissent les gens de bon conseil.
Ils rédigent les cahiers de doléance qui signalent que les chemins sont tellement en mauvais état que l’on n’est plus assuré de recevoir les derniers sacrements ….
L’église est sous le double vocable de Saint Pierre et de Saint-Anne.
Une dévotion particulière est vouée à Saint-Sébastien pour la protection du bétail.

1ère modification:
Tourner à gauche avant le  Au p’tit groin tranquille  face au lavoir et ne pas passer devant la Michaudière
 
Dirigeons nous vers la route de Viglain, passer devant « Au p’tit groin tranquille » et tourner à gauche en direction de la Michaudière » via le CR3 et le CR15 Découvrons trois étangs (celui du Chéreau, celui du Boulat et celui d’Oussoy).
A la hauteur de Mitouflin, tourner à gauche et prendre le route goudronnée jusqu’à l’entrée de Villemurlin en passant devant une croix en fer forgé (il y a huit croix recensées sur la commune et nous en découvrirons que quatre lors de cette randonnée).

Ces croix qui limitent un bien privé ou communal, étaient aussi des poteaux indicateurs sur les routes de pèlerinage.
Elles dessinent dans nos campagnes un itinéraire qui nous rappelle nos traditions Tourner à droite au château d’eau dans la rue Meunier, au bout de cette rue, prendre à droite la route de Cerdon, passer devant l’Aumonière et tourner à gauche en direction de La Lande, Les Gelots (CR4) par une très belle allée de forêt, passer devant la ferme des Gelots en briques rouges et poursuive cette allée sur environ 800 mètres et tourner à droite en direction de Marcon (CR13).

2ème modification:
Tourner tout de suite à droite au Carrefour de Mignans en direction de l'étang de Mitouflin (CR11B)

Tourner à gauche, n’allez pas tout droit comme votre serviteur (chemin privé ) et admirez le très bel étang de Marcon.
Prendre le 1er chemin à droite (CR13) et se diriger vers le carrefour de Mignans pour rejoindre l’étang du Mitouflin (CR11). Petite pause casse-croûte bien méritée .

Remonter à droite sur environ 200 mètres la route goudronnée, tourner à gauche 2 fois, puis à droite en direction de Lême (CR11).
Au bout de ce chemin, tourner à gauche sur la route goudronnée sur environ 150 mètres, puis à droite en direction des Fourneaux (CR10).

Poursuivre une grande allée jusqu’à la route goudronnée que l’on prendra à droite pour revenir à notre point de départ (on peut suivre un chemin parallèle à cette route).
A une croisée de chemins, une 2ème croix en fer forgé, puis passons sur un petit pont enjambant le ruisseau « La Lème ».
A l’intersection de la D54 et D55, une 3ème croix en fer forgée.

Revenons au centre du village et prenons la rue de la Gare pour découvrir La méridienne de l’observatoire de Paris, voici son historique :
LA BORNE MERIDIENNE DE L’OBSERVATOIRE DE PARIS OU BORNE MERIDIENNE DE PIERRE Jean-Baptiste DELAMBRE et Pierre MECHAIN, astronomes, formèrent une expédition qui dura de 1792 à 1799, afin de mesurer l’arc Dunkerque-Barcelone, et de déterminer la longueur précise du mètre, cette mesure décimale qui, dans le nouveau système métrique allait remplacer la toise.

Mais ce méridien, le méridien de Paris avait déjà fait l’objet de recherches un siècle auparavant.
Colbert fit construire à Paris entre la Montagne Sainte Geneviève et Montsouris, un observatoire.
L’orientation de celui-ci ne fut pas fixée au hasard.
L’axe de symétrie Nord-Sud, fut déterminé par les astronomes de l’Académie des Sciences qui suivirent la direction du soleil, le 21 juin 1667, au jour du solstice d’été.
La ligne imaginaire du Méridien de l’Observatoire de PARIS était née.
Ce méridien est balisé par une série de monuments.
En 1740, il fut décidé d’ériger à travers la France, 96 obélisques, mais on ne sait combien furent réellement plantés.
Dans le Loiret, sont connus celui d’ORVEAU et celui de MANCHECOURT.

Le bourg de VILLEMURLIN qui est situé exactement sur la ligne virtuelle du méridien de PARIS conserve un souvenir concret des travaux de cette époque.
Une grosse pierre, haute de 85 cm, est plantée sur le trottoir, au 28 rue de la Gare.
Elle porte l’inscription sur 5 lignes : « MERIDIENNE DE L’OBSERVATOIRE DE PARIS ».
La borne de VILLEMURLIN, bien que non classé, est un monument historique, dont la mise en place remonte au temps de COLBERT.
Et quelques mètres plus loin, une 4ème et dernière croix (en bois cette fois-ci).

Retour vers la place de l’église ou se termine cette balade.

Bonne randonnée.

N’hésitez pas à me laisser votre commentaire 
Toutes les photos en cliquant sur le lien sous les 2 photos.

Attention en période de chasse, éviter de passer de l'étang de Mitouflin jusqu'au Plumis

Bonne randonnée

Merci Christian  pour cette trace gps

Carte topographique de cette randonnée

Toutes les photos de la balade Ici


Circuit gps de marche publié en : mai 2017
Circuit évalué pour la dernière fois en : juin 2017

Evaluer cette randonnée

Note:  3.2 / 5 (31 votes)

  [0] 

Si vous n'avez pas de Gps nous vous conseillons le GPS Garmin Etrex 20 pour faire ce circuit

Circuit précédent >>>